background img

Comment avoir un bon style vestimentaire ?

Comment tu as l’air bien ?

A lire en complément : Quel couleur irait bien avec le marron ?

Il me semble que le titre parle de lui-même, mais faisons une brève présentation de l’article…

A lire également : Quelle longueur pour une jupe Plissee ?

Quel est le coût d’une bonne apparence  ? Tout d’abord, il ne s’agit pas d’euros. Vous pouvez dépenser 1 500€ pour une tenue et continuer à ressembler à un clown, ou toujours passer inaperçu. Un bon look pourrait être de sortir habillé comme une reproduction d’un modèle Gucci ou Givenchy, mais comprenez que les spectacles sont souvent là pour présenter un très grand nombre de pièces. Il pourrait également s’agir d’une cure de jouvence dans une fourchette de prix allant de 0€ à 2 000€, pour une tenue.

De petites pistes de réflexion : la musicalité, d’où vient-elle ? Comment l’esprit s’élève-t-il ? Un corps de sport, comment le forgez-vous ? Une seule réponse, trois fois : l’expérience, l’expérience et l’expérience. Contrairement à ce que beaucoup de gens croient (ou croient selon certains 😀), l’expérience ne vient pas en faisant autant de choses que possible, l’expérience consiste à agir efficacement, après avoir soigneusement réfléchi à ce que nous voulons. Combien d’entre vous prennent régulièrement le temps de s’asseoir et de réfléchir, ou vraiment de faire des recherches dans des magazines et des sites de mode ? Votre style vestimentaire est à vous de le créer pour qu’il soit sur vous comme une seconde peau. Alors, voyez, prenez du recul, analysez et AGISSEZ !

Comment gérez-vous l’évolution de votre style ?

Commençons par une courte anecdote. Quand j’ai commencé à chercher mon style , si vous voulez dire toute la vérité, à me chercher, je me suis acheté des dizaines de vêtements chez Jules, Celio et tous ces magasins que j’ai trouvés devant moi. J’ai acheté sans regarder, je n’avais jamais pris autant de temps pour réfléchir à ce que je portais que tout dans ces magasins me paraissait très tendance. C’est ainsi que je me suis retrouvé, en un après-midi, à dépenser 300€, pour deux personnes très moyennes jeans, deux blousons ignobles et quatre polos vides de couleurs, trop rigides ou trop flexibles au fil du temps et surtout pas dans MA TAILLE. Bref, un an plus tard, je ne mettais plus rien de ce que j’avais acheté. Cela m’aurait bien servi d’avoir cet article sous la main. Je ne vous cache pas que vous allez laisser de l’argent pour acquérir un style, mais pas plus que ce que vous voudriez normalement investir dans ce style.

Comment ? En suivant deux règles :

La première : prenez patience votre douleur. Ne vous rendez pas dans un magasin avec l’idée d’y acheter quelque chose parce que vous y êtes retourné. Vous devrez sûrement venir des dizaines de fois, et acheter n’est pas une obligation. Perdez donc l’illusion que vous devez acheter tout de suite, même si de nombreux éléments sont présents pour vous y forcer (vendeur compatissant, ventes, dépeuplement, liquidations et autres inventions), il ne s’agit que de marketing.

La seconde : Achetez intelligemment. Eh bien, vous avez appris à ne pas vous soumettre à ce que le marketing veut vous imposer, c’est une bonne chose. C’est triste à dire, mais aussi d’une logique implacable : les plus belles pièces sont très souvent réalisées par de grands créateurs de mode. Cependant, sachez à nouveau discerner la qualité et le marketing. En effet, j’ai vu par hasard des jeans de marque absolument horribles (mal coupés, coupes flottantes, aspects bon marché…). Dans le même sens, ce n’est pas parce qu’un vêtement de grande marque est très réduit pour X raisons (déstock, vente, vente privée) qu’il s’agit d’une bonne affaire. Sachez donc reconnaître une pièce de qualité.

Prenez votre mal en patience

Une garde-robe complètement nouvelle dans un avenir immédiat vous est inutile. Tout d’abord parce que vous ne séduisez pas vraiment avec vos vêtements, mais avec ce que vous avez en vous. Ensuite, parce que vous n’avez pas forcément l’expérience nécessaire pour savoir ce que sont les belles pièces. Pour vouloir tout ce qui se trouve dans le Un avenir immédiat comme un enfant de cinq ans, on finit par le regretter.

Choisir une bonne chambre

Jeans

Essentiel, sûrement. Un bon jean est une coupe qui met en valeur vos jambes et vos fesses, ainsi qu’une belle chute sur les chaussures. Ensuite, nous pouvons nous offrir des jeans qui sortent de l’ordinaire, avec des coupes différentes, et il faut dire que ce n’est pas ce qui manque.

Les coupes

Jeans étroits : resserrés aux cuisses et aux chevilles, il est interdit si vous êtes de forte corpulence. Cependant, il allongera considérablement votre silhouette si vous êtes petit. Il est donc fortement recommandé aux personnes de taille moyenne.

— Jeans Bootcut :Coupe étroite fait la silhouette plus lourd, il faut donc l’éviter si vous êtes petit, les jeans Bootcut sont par contre particulièrement indiqués si vous portez des bottes ou un autre type de chaussures montantes.

— Jeans droits : C’est le jean le plus courant de tous les jeans. Il doit être assez étroit au niveau des cuisses, puis descendre tout droit après les genoux (comprenez qu’il ne s’évase pas et qu’il ne devient pas plus étroit).

Les couleursCoupe droite

Tout le monde fait ce qu’il veut, et peut pousser le ridicule aussi loin qu’il le souhaite (surtout en portant une coupe slim rose de Dior), mais pour ma part, je ne recommande que des jeans relativement foncés, et donc deux couleurs : bleu brut et noir. Jetez un coup d’œil à Google pour comprendre la nuance. Le cru étant mon préféré, il va avec toutes les tenues et toutes les occasions !

Comment se portent les jeans ?

Comme pour toute pièce de base, le jean doit être parfaitement à la taille : serré aux cuisses, quel que soit le type de jean. La rupture du jean doit se faire systématiquement à la cheville, jamais auparavant, sinon cela signifie que le jean est trop long. De même, s’il n’y a pas de casse, votre jean est trop court (mais vous devriez le remarquer facilement). Pour confirmer la largeur de votre jean, essayez de le saisir lorsque vous êtes debout, si vous ne pouvez pas passer plus de quelques millimètres entre vos doigts, il est à votre taille. Par contre, si vous n’y entrez pas, ne cherchez pas plus loin : il est très probable qu’il soit trop petit.

Entretien des jeans

L’idéal est d’attendre six mois avant le premier lavage du jean. Non ! N’ayez pas l’air choqué. En effet, avec l’achat, votre jean n’est ni plus ni moins qu’un morceau de tissu. Plus vous attendez longtemps avant de le laver, plus il sera important fait sur votre corps (surtout au niveau des cuisses). Ensuite, un lavage tous les deux mois, pas plus. Entre-temps, ventilez-le régulièrement et rangez-le sur un support à clip : ne le pliez jamais dans l’armoire et éliminez les taches visibles avec une brosse, humidifiée si nécessaire. Pourquoi est-ce que c’est ? Parce que plus vous lavez vos jeans, plus ils se décolorent et deviennent rugueux. Je vous conseille également de préférer le nettoyage des mains, votre jean en souffrira moins. La durée de vie moyenne d’un jean lavé une fois par semaine en machine est de 6 mois. Je n’ai jamais été assez masochiste pour l’essayer avec un Armani pour 500€, si vous en avez fait l’expérience, envoyez-moi un mail.

La chemise

Je ne pense pas qu’il faut vous le signaler, mais la chemise reste l’élément essentiel de toute tenue d’homme moderne (séduisante ou non). Après 20 ans, vous ne pouvez plus espérer avoir l’air sérieux en portant uniquement des t-shirts.

Le coupes

Si vous n’avez qu’un seul mot à retenir sur le choix de votre chemise, il doit s’agir de celui-ci : ajusté. Une chemise ajustée est une chemise qui suit les courbes de votre corps. Une fois rentrée dans le pantalon, une chemise ne doit pas flotter du tout. Remarquez, si vous êtes un peu fort (cela signifie que vous êtes un peu en surpoids), préférez la chemise droite. L’idéal est que vous soyez mince, un petit questionnement peut également avoir lieu à ce niveau.

Les colliers Chemise Slipped

Les fabricants qui vous proposent des chemises sur mesure sont en mesure de vous proposer une douzaine de cols, chacun avec un bon usage spécial. Notez que tout type de collier est possible, mais pas pour toutes les occasions. Pour une chemise à porter au travail, préférez les cols aux points plutôt serrés (col classique, col italien, col anglais). Pour des cérémonies telles que des réceptions vestimentaires ou officielles (travail, livraison de décoration), des colliers sont spécialement fournis. Les cols cassés et cérémoniels sont le summum de la distinction dans ce genre de soirée, cependant, une chemise de ce type n’est pas fondamentale dans un vestiaire. Pour le reste du temps (rendez-vous, fêtes), les cols italiens ouverts et officiers sont principalement utilisés, les premiers sont classiques, mais donnent un air décontracté, quant à ce dernier, ils sont un signe très spécial d’originalité, et cassent littéralement le côté très habillé de la chemise, idéal pour les fêtes

Comment portez vous votre chemise ?

La question se pose constamment et la réponse est toujours la même : une chemise est portée rentrée dans le pantalon. Sauf pour les chemises courtes. Une chemise n’est pas plus « cool » comme certains semblent le penser. Au travail, préférez le porter avec un bouton ouvert, sauf si vous êtes coincé entre deux espaces horaires, au 19e siècle. Deux boutons s’ouvrent sur le à l’extérieur. L’ouverture de trois boutons doit être réservée aux hommes qui savent ce qu’ils font (souvent pour montrer un look très décontracté en costume), sinon, cela se fait aussi beaucoup au cinéma. Pour les manches, le mieux est qu’elles soient un peu retroussées, pas jusqu’aux épaules, il va sans dire, les faire arriver un peu plus bas que le coude. Au-dessus de cela, la droiture rétablira un aspect sérieux, c’est une option possible.

Entretien de la

chemise

Soyez attentif aux pictogrammes indiquant les modes de lavage/séchage/repassage recommandés. L’important lorsque vous portez votre chemise, c’est que le tissu conserve sa souplesse et qu’il ne soit surtout pas froissé.

Les chaussures

Vous traînez toujours les chaussures que vous avez achetées vous-même lorsque vous fouillez les couloirs de la fac ? Cette partie vous aidera à sélectionner la paire de chaussures qu’il vous faut.

Le type de chaussures

Chaussure City Il existe principalement deux types de chaussures, les chaussures de ville et les baskets (également appelées chaussures de week-end). Il est clair que ces deux types ont leur propre utilité. Donc, si les deux peuvent être portés avec un jean, on évitera les baskets avec le costume (cela semble toujours normal). La chaussure de rue comme la sneaker peut être portée pendant la journée, et le soir, selon votre tenue, c’est elle qui déterminera concrètement le modèle de chaussures que vous porterez.

Le choix de la chaussure : couleur et forme Baskets

Il est difficile de donner des conseils généraux sur les chaussures. C’est vraiment la mode qui fait et défait ce qui est porté et ce qui ne l’est pas. Cependant, vous pouvez être rassuré si vous vous orientez avec les grandes marques, c’est la catégorie dans laquelle on voit les choses les moins surréalistes. Pour plus de sécurité, suivez ce qui est fait dans les magazines ou par les plus stylés d’entre vous, pour obtenir des opinions.

Comment porter ses chaussures

Choisir des chaussures qui correspondent à votre taille n’est pas une réussite, c’est peut-être la seule chose qu’on vous a appris à porter correctement quand vous étiez enfant. La question sera de savoir si vous devez porter votre pantalon à l’extérieur ou à l’extérieur. Tout dépend, bien sûr, de la chaussure en question. Pour toutes les chaussures basses, votre pantalon doit être à environ 3 cm du sol. Pour tout ce qu’il s’agit de bottines ou de baskets montantes en toile, et donc s’adaptant à votre cheville, le pantalon sera porté au-dessus. Enfin, quand il s’agit de baskets évasées à la cheville ou de bottes, c’est à vous de voir. Sachez cependant que vous ne mettrez jamais un bootcut dans vos chaussures (dois-je répéter que c’est évident ?).

Entretien des chaussures

La première règle concernant l’entretien des chaussures est de ne jamais les porter pendant deux jours rangée, vos chaussures ont besoin de respirer, vous les traînez, soulevez, frappez au sol, cognez sur tout un tas de reliefs, alors comprenez qu’ils ont besoin d’un peu de repos. Il est donc nécessaire de toujours avoir deux paires. Notez que vous pouvez très bien avoir une belle paire de baskets Lanvin et vous contenter de quelque chose de moins cher, tant qu’elle reste sobre. Il est crucial de ne pas essayer d’être trop extravagant, d’éviter d’en faire des tonnes, de laisser le soin à ceux qui jouent des clowns. Pensez également à nettoyer régulièrement vos chaussures, qu’il s’agisse de baskets ou de chaussures de ville. N’oubliez pas non plus de les épiler, et n’oubliez pas de brosser, à la fin de la journée, vos chaussures en daim. Ce sont des gestes essentiels, surtout quand on connaît le prix de certaines paires.

La veste en cuir

Elle est tout simplement inévitable. Que ce soit en automne ou au printemps, ou en hiver lorsque le thermomètre est positif, la veste en cuir est un Un bon moyen d’allier élégance et chic décontracté. Il va avec presque tous les types de chemises, tous les pantalons, avec tous les types de chaussures, mais aussi avec une multitude d’accessoires (écharpe, cravate, ceinture). L’erreur, cependant, serait de croire que vous pouvez mettre n’importe quelle veste et que vous pouvez la régler de n’importe quelle façon.

Coupe et matière

Une veste en cuir doit être à votre taille, ce qui signifie que vous devez la remplir, elle ne doit pas flotter. Il doit être proche du corps au niveau du buste, et ce n’est pas une option, sinon il se bloquera. Sur les épaules, c’est comme vos chemises, elles ne doivent pas être suspendues, elles doivent encadrer vos épaules pour une chute sans faille. Les manches, en revanche, doivent se resserrer au poignet, alors oubliez tout cuir dont les manches semblent un peu lâches. C’est la qualité de votre veste qui fera la différence. Un beau cuir, doit être extrêmement fin. Plus un cuir est fin, le mieux c’est. L’essentiel est de porter de l’agneau trempé, même si certains vendeurs vous disent que le cuir de vache est moins fragile. Un autre point important est qu’un bon cuir sent bon comme le cuir et qu’un bon cuir est doux. Si vous passez votre main dessus, il devrait glisser et ne pas ressentir de bords rugueux.

Comment portez vous votre cuir ?

Nous vous l’avons déjà dit, le cuir va avec à peu près n’importe quoi. Seulement, il y a quelques lignes directrices à suivre. Si vous le portez avec une chemise, c’est une chemise rentrée (c’est toujours une chemise rentrée, mais un rappel fait toujours du bien). Si vous choisissez d’opter pour la cravate, n’hésitez pas à renforcer le côté décontracté avec un cardigan. Certes, le cuir est fait pour l’élégance, mais il doit rester délicat. Enfin, notez qu’un cuir ne ferme jamais plus que sa moitié (sauf si vous êtes sur une moto), si vous avez froid, nous avons inventé le foulard.

Entretien des vestes en cuirDifférents looks de cuir

Faut-il préciser qu’un cuir ne passe pas par la machine ? À moins que vous ne vous appeliez Rick Owens et que vous soyez un grand créateur de mode. S’il y a une tache, lavez uniquement la tache. Un cuir a l’avantage de ne pas nécessiter d’entretien particulier. Rangez-le sur un support en bois épais pour qu’il ne casse pas sa forme.

Le costume

Ce n’est un secret pour personne, le costume a été porté à la française par la plupart des séducteurs, et c’est à la fois pour son élégance et sa sobriété. Regardez attentivement, ce qui rend les ensembles raffinés, c’est cette continuité entre le haut et le bas, sans parler des chaussures que beaucoup accueillent et qui produisent finalement un résultat d’une beauté rarement égalée en termes de vêtements. Le costume est bien la pièce par excellence, mais vous Ne le choisissez pas simplement comment.

Choix du costume

Pour les costumes , vous devez appliquer la même règle que celle que je vous ai exposée pour les chemises. Oubliez rapidement tout ce qui vient des détaillants de vêtements. Tournez-vous directement vers les plus grandes marques. HATH Sachant que les grandes références en matière de costumes sont : Oswald Boateng, Dolce And Gabbana, Gucci, Prada, Versace, De Fursac et d’autres peuvent être moins chers mais qui font de bonnes coupes… Il faut choisir un costume qui a un minimum d’originalité. Le choix d’un costume noir n’est donc fait que s’il présente des originalités telles que des micro-rayures, ou une matière particulière. Préférez généralement le costume gris. Une règle d’or est à respecter lors de l’achat d’un costume, il faut impérativement aller chez un retoucheur, il y a toujours quelque chose à régler (flexion, ajustement des épaules ou des revers, ourlet du pantalon, etc…). Une excellente alternative qui de nombreux porteurs de costumes utilisent également est fait sur mesure. Je dois encore trouver un bon tailleur.

Soins de costume

Le nettoyage à sec est le meilleur moyen de nettoyer votre combinaison, une telle pièce doit être remise entre les mains de professionnels, sans parler du temps que vous gagnerez car l’entretien de ce vêtement est laborieux. Ne le laissez jamais reposer sur un cintre métallique et placez votre veste sur un cintre approprié. De plus, n’apportez pas votre combinaison au pressing plus d’une ou deux fois par an, vous n’êtes pas si sale que vous la lavez plus souvent, ce qui la gâcherait et, si c’est le cas, apprenez à manger.

L’association des couleurs

Chaussures, pantalons, chemise et veste : pour bien combiner ces différentes pièces, une règle à retenir : évitez les pantalons légers avec un haut plus foncé (sauf pour les mêmes tons), encore moins si les chaussures sont également de couleur foncée. Évitez les associations telles que chaussures noires/pantalons blancs/chemises noires.

La cravate et la pochette de costume : Évitez la cravate assortie à la pochette, c’est une règle cruciale, préférez adapter votre pochette à votre chemise. Rouge et noir : À moins d’être satanique/gothique/fan de Jeanne Mas, oubliez ça. Jaune : Avec une difficulté atroce à porter, pas seulement laide, c’est aussi la couleur principalement portée par les gars accrocheurs conduisant une Fiat Punto assemblée en kit.

Les accessoires

Incontournable pour un look complet, l’accessoire doit être porté bien sans être abusif. Vous pouvez opter pour une bague et un bracelet, mais n’en faites pas trop.

Les cravates et les pochettes sont les accessoires pour hommes par excellence (vous pouvez lire les articles que nous y avons écrits), et vous avez une multitude de choix pour ne jamais manquer eux. Pensez simplement à ne pas assortir votre pochette à votre cravate, ce qui serait un peu ringeux !

Lunettes de soleil :Les accessoires pour hommes par excellence ! Elles doivent être adaptées à votre visage. Ne choisissez pas de lunettes Aviator ou Navigator surdimensionnées si vous avez un visage relativement petit. Évitez également les verres rectangulaires et sans monture, ils sont vraiment dépassée. Évitez également la grosse lettre, elle est dans le même ordre que la ceinture avec l’énorme boucle D&G.

La ceinture : privilégiez les boucles originales, et oubliez immédiatement celles qui affichent les lettres de la marque, vous n’êtes pas un signe publicitaire. En matière de cuir de ceinture, choisissez une couleur ton sur ton avec votre pantalon et un cuir de qualité. Pour une ceinture, elle est brillante et légèrement bombée entre les coutures.

Le chapeau : En feutre ou en tweed pour l’hiver, il est très dandy à cette période de l’année. Il est difficile de associé, je ne le recommande que si vous savez comment le faire, pas haut de forme cependant, préférez un Borsalino. Pour l’été, le chapeau de paille est nécessaire, toujours Borsalino de préférence, le plaisancier n’est pas très tendance. Les possibilités pour les matériaux restent variées, mais préfèrent les tons clairs pour l’été. Le chapeau reste un accessoire très tendance, et bien plus distingué que la casquette lorsqu’il s’agit de se protéger du soleil.

Bracelets, bagues, colliers… : Là, nous pouvons y aller selon vos goûts. A noter qu’une tenue trop alourdie par les accessoires n’est pas toujours appréciée de tous (et surtout de tous). Un collier donnera un côté genré à votre tenue, mais un col nu peut également être une bonne chose si le col de votre haut le met en valeur.

Après avoir lu cet article, vous avez toutes les cartes en main pour créer un look de qualité, vous n’avez plus d’excuses pour être mal. habillé. Posez de bonnes bases, puis rappelez-vous qu’un point de distinction est important.

Vous en avez déjà assez pour commencer votre mise à niveau de style ? Maîtrisez-vous les bases ? Et quelles sont tes pièces préférées pour un bon style au quotidien ?

Partagez vos opinions et commentaires avec nous, c’est fait pour cela !

😉

Catégories de l'article :
Mode
Show Buttons
Hide Buttons