background img

Quand déclarer ses revenus fonciers en 2020 ?

Si vous ne l’avez pas déjà fait, vous devrez passer à votre déclaration de revenus. La campagne a débuté le 8 avril. Pour ceux dont les revenus sont limités à leur salaire ou à leur pension de retraite, l’exercice consistera en une simple vérification et validation de la feuille pré-remplie par l’administration. Pour d’autres, qui paient ou reçoivent une pension alimentaire, ont un revenu de propriété, etc., la tâche peut être plus difficile. Heureusement, vous avez encore du temps devant vous. Si vous optez pour les rapports papier, vous avez jusqu’au 20 mai. Sinon, tout dépendra de l’endroit où vous vivez. Si vous résidez dans les départements du 1er au 19, vous aurez jusqu’au 26 mai à minuit pour valider votre retour en ligne. Cette période s’étend jusqu’au 1er juin à minuit pour les départements du 20 au 54 et jusqu’au 8 juin à minuit pour tous les autres départements.

Revenu foncier

De quoi vous donner le temps de remplir toutes les cases sur lesquelles les autorités fiscales n’ont pas de contrôle. Pour ceux qui perçoivent des revenus de la location de biens immobiliers nus, plusieurs régimes fiscaux sont possibles. Lorsqu’il n’opte pas pour un micro-terrain, le propriétaire doit remplir la déclaration spécifique normale ou spéciale 2044. Ensuite, les résultats nets des terres doivent être déclarés dans le formulaire normal ou supplémentaire 2042. C’est ainsi que vous pouvez faire votre choix.

A lire en complément : Comment ecrire une lettre pour être garant ?

Une case à cocher cochée par défaut

Si vous avez des revenus immobiliers, soyez particulièrement vigilant. Cette année, les autorités fiscales ont précoché la case 2OP, sur les déclarations des contribuables qui avaient opté l’année dernière pour le système d’imposition à échelle progressive plutôt que celui du prélèvement forfaitaire unique (PFU). La seconde permet d’opter pour un taux fixe de 30 % (12,8 % sous le prélèvement forfaitaire unique (PFU) et 17,2 % des prélèvements sociaux). Pour vous aider à faire le choix le plus avantageux, Bercy vous donnera ses conseils sur l’écran Sommaire des signatures, à côté du montant de la taxe. C’est à la fin de votre déclaration.

À lire Taxes 2021 : attention à cette boîte précieuse dans votre déclaration ! Attachez ou détachez votre adulte

enfant Lorsque vous déclarez vos impôts, vous avez deux options si vous avez un enfant qui avait moins de 21 ans au 1er janvier 2020 ou qui avait moins de 25 ans et poursuit des études : détachement ou reconnexion. Le détachement est un choix par défaut, car chaque adulte doit, par principe, faire sa déclaration. Mais les parents qui aident financièrement leur enfant peuvent bénéficier d’une déduction. Vous pouvez également garder l’enfant dans le foyer fiscal. Dans ce cas, vous devrez déclarer tout revenu avec le vôtre. En retour, vous recevrez une demi-part supplémentaire, voire une part complète si vous attachez au moins trois enfants de plus de l’âge. Un simulateur devrait vous aider à faire votre choix lorsque vous produisez vos déclarations de revenus.

A lire aussi : Combien d’apports pour un prêt immobilier ?

À lire Taxes 2021 : le guide pour déclarer vos gains en crypto-monnaie À lire Impôts 2021 : les comptables agréés à la rescousse

Catégories de l'article :
Immo
Show Buttons
Hide Buttons