background img

Comment dire à mes parents que je fume ?

Le tabac est une habitude nocive qui peut causer la mort ou de graves maladies. Les jeunes qui commencent à fumer sont particulièrement vulnérables aux effets du tabac, parce qu’ils ont toute leur vie devant eux. La plupart succombent à cette tragédie juste parce qu’ils ont au début du mal à l’annoncer à leurs géniteurs. La meilleure procédure pour le faire est la suivante.

Prendre du courage

C’est évident que vous fumez depuis longtemps et vous avez l’intention d’arrêter. La partie la plus complexe, c’est d’avoir le courage pour l’annoncer à vos parents. Cette décision peut être très difficile à prendre, mais il est important de le faire. En effet, votre santé est en jeu, et si vous avez l’intention d’arrêter de fumer, vous devez le dire à vos parents pour qu’ils puissent vous aider. Prendre cette décision est une bonne chose, mais il est encore plus important de trouver le meilleur moment pour l’annoncer.

A lire aussi : Comment guérir du glaucome naturellement ?

Les bons moments

On est toujours mal à l’aise quand on a besoin de parler à ses parents de sujets potentiellement embarrassants. Par exemple, avouer à ses parents que l’on fume est peut-être difficile. Mais il existe des moments plus adaptés que d’autres pour le faire. En fait, cela peut être facile à dire si vous choisissez le bon moment et la bonne façon de formuler votre annonce.

En réalité, il y a des moments où vous pouvez le faire, et d’autres où vous ne pouvez pas. Avant de le dire à vos parents, trouvez un temps où l’aura est plus ou moins bonne. Une bonne soirée après le dîner par exemple. Vous devriez prendre votre courage à deux mains et affronter les conséquences. Il est important de choisir une opportunité qui vous convient. Si vous avez l’impression que vous allez être malade, vous ne devez pas le faire.

A voir aussi : La validité des chèques déjeuners est-elle prolongée jusqu’en septembre 2021 durant la COVID-19 ?

Pour quelle raison vous fumez ?

Vous devez connaître la raison pour laquelle vous fumez. La plupart des gens ne savent pas vraiment pourquoi ils fument. Ils se contentent de dire qu’ils le font parce que c’est une habitude difficile à perdre. Ce n’est pas tout à fait vrai. En réalité, vous devez faire face à deux raisons qui vous poussent à fumer. La première, c’est que vous avez pris l’habitude d’allumer une cigarette à un moment donné et que cela signifie quelque chose pour vous. La seconde, c’est que vous êtes angoissé ou en colère.

Si déjà, vous êtes incapable d’avancer ce qui vous pousse à fumer, il serait tellement difficile de vous comprendre et de vous aider. La plupart des parents face à de telles situations se mettent facilement en colère et c’est hyper dangereux. Du moment où vous dépendez de vos parents, ils se doivent de veiller sur votre santé et tout ce qui va avec. Pour cela, ceux-ci peuvent avoir du mal à concevoir l’idée que vous fumiez sans aucune raison valable.

Peut-être que si vos parents comprennent pourquoi vous avez commencé à fumer, ils sauront comment vous aider. Pensez à donner des explications logiques. Si vous avez commencé à fumer parce que vos amis le faisaient ou pour les mêmes raisons qu’eux, c’est peut être qu’ils sont en train de s’intéresser aux mêmes choses que vous et que vous faites tout pour être le plus semblable possible. Votre but est de réussir à les convaincre.

Accepter la décision des parents

Lorsque les parents découvrent que vous fumez, ils peuvent être très déçus. Ils savent que la cigarette est dangereuse, et ils espéraient sûrement que leur enfant ferait la différence. Ils ont probablement beaucoup compris sur les ravages de la cigarette, et ils ont toujours insisté sur le fait que c’était une habitude néfaste. Une fois que vos parents découvrent que vous fumez, C’est possible qu’ils prennent des décisions fâcheuses sous le choc. Mais au lieu de les mettre en colère, pensez à regarder les choses sous un angle positif.

La chose la plus certaine est qu’ils vont chercher à mettre un terme à cette habitude que vous adoptez. Votre unique contribution en cela est de respecter leur décision. Certains parents très sages  peuvent techniquement admettre votre décision le temps de trouver un moyen pour vous aider à arrêter. De la même façon, d’autres immédiatement peuvent vous fixer des règles telles que ne pas fumer en leur présence ou en présence du reste de la famille.

Catégories de l'article :
Santé