background img

Termites volants : des fourmis volantes ?

Termites volants : des fourmis volantes ?

L’invasion de son habitation par une multitude de nuisibles est un fléau, c’est pourquoi il est nécessaire d’agir vite et bien. Afin de trouver une solution efficace, la première chose à faire est d’identifier le nuisible. Cette tâche est souvent ardue, car certains nuisibles se ressemblent beaucoup, tels que les termites volants et les fourmis volantes.

Quelle différence entre les termites volants et les fourmis volantes ?

Il est relativement facile de confondre les fourmis volantes avec les termites volants, mais il s’agit bien de deux catégories d’espèces différentes. Le termite diffère légèrement de la fourmi par son apparence, mais également par son mode de fonctionnement et les dégâts qu’il cause.

Lire également : Quelles solutions pour traiter l’humidité sur vos façades ?

Les termites et les fourmis vivent tous deux en colonie hiérarchique, composée de reproducteurs, d’ouvriers et d’une reine. Le termite reproducteur est le seul composé d’ailes, qu’il perd quelque temps après l’accouplement en créant une nouvelle colonie. Il en va ainsi de même pour la fourmi volante : seule la fourmi reproductrice dispose d’ailes, qu’elle perd de manière identique.

Malgré les similitudes, les fourmis sont des insectes bien plus agréables à supporter que les termites. En effet, les fourmis sont relativement inoffensives, si ce n’est qu’elles peuvent être agaçantes à s’infiltrer chez vous. En revanche, le termite est un xylophage capable de provoquer la destruction de votre mobilier. Le terme xylophage désigne un organisme qui se nourrit de bois, avec pour exemples notables les termites et le lyctus brun.

A lire aussi : Qui doit payer la désinfection punaise de lit ?

L’infestation de votre maison par les termites est donc bien plus problématique que par les fourmis, c’est pourquoi il est capital d’être capable de les différencier. Il y a trois catégories de différences à relever au niveau de la morphologie de ces insectes.

  • Les antennes n’ont pas la même forme selon l’insecte. Le termite dispose d’antennes droites, contrairement à la fourmi qui a des antennes recourbées.
  • Le corps des fourmis est étroit à un certain point de celui-ci, ce qui n’est pas le cas des termites : ces derniers ont un corps de taille uniforme.
  • La longueur des quatre ailes diffère entre ces deux espèces. Les fourmis ont des ailes de taille différentes à l’avant par rapport à l’arrière. Les termites quant à eux reprennent la logique de leurs corps et disposent d’ailes de tailles constantes.

Comment détecter la présence de termites ?

L’infestation de votre maison par une colonie de termite peut être difficile à détecter, ces nuisibles ayant la fâcheuse tendance à construire des galeries dans le bois, le sol et les murs. Le termite laisse des petits trous lors de son passage, cependant il est presque invisible dû à sa taille. De la poudre semblable à la sciure est présente à proximité des entrées de tunnel et sur le sol, ainsi que des petits points noirs. Ce dernier élément correspond à leurs excréments, preuve irréfutable de la présence d’un termite.

Afin de vous assurer que votre bois ne contient pas de termite, sondez le bois en donnant quelques coups. S’il sonne creux, poreux ou fragilisé, alors il est probablement infesté. Pour prévenir l’apparition de ces envahisseurs qui favorisent les lieux humides et chauds, aérez régulièrement.

Quel traitement effectuer pour éliminer ces nuisibles ?

Confirmer la présence de nuisibles n’est que la première étape, la suite est d’appliquer un traitement. Le choix optimal est de faire appel à des professionnels, qui disposent à la fois des compétences et de l’équipement afin d’effectuer le traitement requis.

Les services d’extermination disséminent des pièges à détection, permettant de s’assurer que les insectes sont toujours présents. Si c’est effectivement le cas, les professionnels répartissent des appâts à base d’insecticides. Une fois qu’ils se sont nourris, les nuisibles retournent dans la colonie et répandent le produit chimique, éliminant celle-ci. Il est également envisageable d’injecter le traitement directement dans les éléments infestés.

Une colonie de termite est capable d’évoluer et de se répandre très vite, de ce fait l’éradication rapide de cette menace est capitale. Par ailleurs, il existe des techniques naturelles afin de protéger votre maison des xylophages.

Catégories de l'article :
Maison