background img

Combien d’apports pour un prêt immobilier ?

Pour financer votre projet immobilier, les banques demandent un apport personnel de l’emprunt afin de compléter le montant de l’emprunt. Quelle est la valeur de ce montant ? Quel est l’intérêt de l’apport personnel ? Tant de questions qui restent sans réponse chez les emprunteurs. Découvrez dans ce guide, plus de détails sur le sujet.

Quel est l’apport idéal pour un crédit immobilier ?

Bien que cela ne soit pas exigé par la loi, les banques demandent à ce que les souscripteurs à un prêt apportent une contribution en fonction du montant de l’emprunt. Pour cela, un apport de minimum 10 % peut être nécessaire. L’augmentation ou la diminution de ce taux va dépendre de la politique de l’institution financière et de votre projet immobilier. À titre d’exemple, vous pourrez bénéficier d’un taux abordable en cas d’investissement locatif. Tout simplement parce que les banques ont une garantie de remboursement à travers les loyers.

Lire également : Comment savoir qui paye l'eau ?

En revanche, pour l’acquisition d’une résidence principale, un pourcentage considérable en apport personnel vous sera demandé. D’après les spécialistes, le financement de votre projet immobilier avec un apport fixé entre 20 et 30 % vous permet de bénéficier d’un contrat de prêt immobilier. On peut avoir :

  • Apport entre 0 et 10 % pour un couple quadragénaire et lorsqu’il s’agit d’un premier achat ;
  • Apport de 10 % pour un couple en CDI ;
  • Apport de 20 % pour un couple avec un contrat de travail (CDI, CDD ou intérim) ;
  • Apport de 30 % pour une personne seule ou en couple avec un CDD ou en intérim.

Vous l’aurez compris, ces apports sont recommandés selon votre profil.

A lire également : Quelle est l'augmentation de loyer possible entre deux locataires ?

Comment constituer un apport personnel pour un crédit immobilier ?

Il est possible de rassembler votre apport personnel à travers plusieurs moyens. Vous pouvez faire une demande à votre employeur pour qu’il mette à votre disposition la participation aux bénéfices de l’entreprise (si le nombre de collaborateurs est supérieur à 50 et s’il s’agit d’une résidence principale). Il y a également les prêts à taux zéro (PTZ) ainsi que les prêts fonctionnaires et les prêts régionaux qui peuvent être utiles.

Par ailleurs, vous pouvez user de vos économies pour financer votre apport. Il peut provenir d’une donation, d’un héritage, de la revente d’un bien, d’un plan d’épargne et bien d’autres.

Quel est l’intérêt d’un bon apport personnel ?

L’apport personnel pour un prêt immobilier est craint par plusieurs emprunteurs. Cependant, cela renferme assez d’avantages. En effet, avec un apport personnel satisfaisant, vous avez plus de marge de manœuvre pour négocier les termes de votre contrat de crédit immobilier avec au bout un éventuel taux plus intéressant. En plus, cela permet de rendre moins lourds les frais annexes notamment les frais de dossier.

Un meilleur apport personnel constitue également une garantie pour les institutions financières. En effet, les risques de non-remboursement sont minimes. Vous pourrez aussi confronter les offres de plusieurs banques pour choisir celle qui vous convient.

Pour conclure, un montant fixe n’est pas exigé pour un apport personnel. Les professionnels se basent sur le type de votre investissement immobilier ainsi que sur votre profil pour proposer une contribution personnelle. Sachez tout de même que plus votre apport personnel sera élevé, plus vous avez de marge pour négocier votre contrat.

Prêt immobilier : un contrat cdi est aussi un bon complément à votre apport personnel !

Bien évidemment, l’apport personnel est pris en compte dans le cadre de votre futur prêt immobilier, mais ce n’est parfois pas le plus important. En effet, les banques ont besoin d’être rassurées, et notamment si vous vous engagez dans un prêt immobilier de plus de 17 à 25 ans. Ainsi, l’apport personnel est rarement suffisant, et les banques françaises attendent plutôt des éléments concrets comme des contrats CDI par exemple. Ainsi, si vous n’avez pas encore de contrat de travail à durée indéterminée (ou CDI),  nous vous recommandons vivement de partir à la recherche d’un emploi.

Que vous soyez actuellement au chômage ou bien en contrat CDD dans une entreprise actuellement, un contrat CDI pourrait bien faire toute la différence pour votre prêt immobilier : certaines banques choisissent tout simplement de ne pas proposer de prêt immobilier si vous n’avez pas de contrat CDI ! En vous rendant sur ce site, un modèle de contrat CDI est disponible : si votre futur employeur ne sait pas comment s’y prendre pour les documents administratifs, il peut tout à fait utiliser celui-ci pour vous embaucher par la suite !

Catégories de l'article :
Immo