background img

Quel type de bois pour l’extérieur ?

Le bois que l’on utilise pour un extérieur et pour un intérieur n’est pas le même. Les aménagements extérieurs doivent être protégés des intempéries. Pour cela, les essences de bois doivent être résistantes et traitées de manière adéquate. Que ce soit pour vos menuiseries, vos volets, une terrasse, du bardage ou un abri de jardin, nous vous en disons plus dans notre article sur les essences de bois à choisir pour un extérieur.

Le choix de la classe de votre bois

Chaque bois appartient à une classe dans le domaine du bâtiment et de la construction. Pour un extérieur, le bois doit avoir une bonne résistance à l’humidité et à la pluie. Les bois sont plus ou moins bien adaptés à l’extérieur. Pour une terrasse, une simple table en bois, un bardage de façade ou des menuiseries, le choix du bois se fait en fonction de la classe du bois. 

A voir aussi : Comment isoler une buanderie ?

Les bois ont des propriétés différentes et ne peuvent être utilisés de la même manière pour un parquet, pour la construction d’un meuble massif ou pour un lambrissage, par exemple. Ainsi, il faut savoir que la classe de bois 1 correspond à une résistance à l’eau en intérieur. Pour un aménagement extérieur, quel qu’il soit, vous devez absolument choisir un bois de classe 3 minimum.

Le bois classe 3 est destiné à la fabrication des menuiseries extérieures, des bardages, des terrasses abritées et des portails. La classe d’un bois détermine son essence mais aussi son traitement potentiel. Dans la classe 3, on retrouve :

A découvrir également : Comment se protéger contre les ondes électromagnétiques ?

  • Le châtaignier
  • Le chêne
  • Le pin Douglas
  • Le Mélèze
  • Le red cedar
  • Le pin sylvestre et maritime
  • L’iroko

A partir de la classe 4, les essences de bois sont différentes et concernent l’aménagement extérieur ou en contact avec l’eau. Ces bois comprennent le robinier, le chêne après traitement, le pin sylvestre et maritime après traitement, le cumaru, le teck ou encore l’azobé.

Ces essences de bois sont destinées à la fabrication de poteaux, de balcons, de terrasses non couvertes, de traverses, de piquets, de caillebotis, de rondins, de jeux de plein air. En fonction de ce que vous souhaitez aménager chez vous pour votre extérieur et en fonction de votre budget, vous avez le choix entre de nombreuses essences de bois plus ou moins résistantes à l’humidité ou à la pluie. 

Au-delà de la classe 4, on compte uniquement la classe 5 qui comprend les essences de bois en contact avec l’eau de mer.

Comment bien choisir son bois extérieur ?

Il est fortement déconseillé d’opter pour des économies sur le budget en choisissant des bois de classe 1 ou 2 pour des menuiseries extérieures ou une terrasse (couverte ou non couverte). Ces bois ne sont tout simplement pas adaptés à un usage extérieur. Le risque de pourrissement est trop important.

Pour une terrasse, un bois de classe 3 durera 10 ans, contre 20 ans pour une classe 4 ou 5. La technique du shou-sugi-ban est aussi un moyen de rendre le bois imputrescible. Utilisez du cèdre et du mélèze pour ce procédé, pour un bardage et une terrasse sans entretien. 

Pour un abri extérieur, optez pour des bois de classe 4 si vous habitez en zone très humide, ainsi que pour un toit adéquat.

Il faut savoir que pour une terrasse, les meilleurs bois sont bien sûr les bois imputrescibles de type bois exotique. Ces bois représentent un certain budget et ne sont pas une solution durable pour la planète. Le traitement des bois européens est souvent encouragé, afin de contribuer à préserver les forêts des pays exotiques, en proie à de nombreux trafics organisés (Asie, Afrique). 

Un bois composite pour préserver la planète

L’alternative pour l’extérieur réside aussi dans l’usage de bois composite. Cette matière peut être très pratique pour participer à la protection des forêts. Le bois composite est un mélange de PVC, de fibre végétale et d’additifs plus ou moins chimiques.

Le résultat peut être assez bluffant. Le bois composite est imputrescible et ne change pas de couleur contrairement aux bois naturels qui grisent avec le temps

Catégories de l'article :
Maison