Rothéneuf : les rochers sculptés


L’abbé Fouré, Archives Astéria.

A cinq kilomètres de Saint-Malo Intra Muros, en longeant la mer en direction de cancale, les Rochers Sculptés de Rothéneuf constituent un univers étrange, peuplé de personnages d’un autre temps : les figures grimaçantes façonnées par la main de l’homme évoquent les gargouilles médiévales et les êtres fantasmagoriques de nos cathédrales.

Cette œuvre est due à l’abbé Adolphe Fouré (1839-1910), ordonné prêtre à Rennes. A 55 ans, une attaque cérébrale le laisse sourd et muet. L’abbé se retire à Rothéneuf et y sculptera, à même le rocher, plus de 300 personnages. S’inspirant de la légende des Rothéneuf, lignée effrayante de corsaires, pirates et nobles au tempérament sanguinaire, il met en scène chaque membre de cette famille, flirtant avec les créatures de l’enfer. Le résultat est un jardin de pierre d’une superficie de 500 mètres carrés, dominant l’océan dans un site extraordinaire.

Ne manquez pas, à Rothéneuf, le manoir de Limoëlou, demeure de Jacques Cartier :

Non loin des rochers sculptés, le ravissant manoir de Limoëlou (XV° et XVI° siècles) a été sauvé grâce à la fondation canadienne Macdonald Stewart. Cet industriel a vendu son empire pour financer des oeuvres culturelles !